Saint Barthélemy le Plain Mauves Arras Cheminas Colombiel le Jeune Eclassan Lemps Ozon Tournon sur Rhône Vion St Jean de Muzols Sécheras Sarras Glun Étables

4.Plusieurs expressions pour désigner la messe

Plusieurs expressions pour désigner la messe (4 août 2018)

Nous avons vu plusieurs expressions désignant la messe. Terminons aujourd’hui avec trois autres dénominations, en particulier celles que nous utilisons le plus souvent :
Le Saint Sacrifice Cette expression nous rappelle que la messe nous fait entrer dans le mystère pascal de la mort et de la résurrection de Jésus. En effet, Jésus a remplacé tous les sacrifices de l’Ancien Testament en donnant sa propre vie par amour pour tous les hommes. Ce jour-là, seuls Marie, Jean et quelques femmes étaient au pied de la croix. Chaque fois que nous participons à la messe, nous y sommes aussi : c’est le même Jésus qui s’est offert une fois pour toutes sur la croix qui s’offre encore de manière non sanglante sur l’autel. En offrant nous-mêmes notre vie à Dieu, nous recevons les fruits du sacrifice de Jésus et nous trouvons la force de faire de toute notre vie un vrai sacrifice.
Le rôle central de l’autel Nous comprenons donc que l’autel d’une église symbolise non seulement la table du "Repas du Seigneur", mais aussi l’autel du sacrifice. Voilà pourquoi l’autel n’est pas un meuble parmi d’autres mais le lieu central de l’église. Sur lui est rappelée l’offrande du Fils unique ; sur lui est partagée la nourriture d’éternité. L’autel est le lieu par excellence où Dieu et l’homme se rencontrent et s’unissent. Il est important de se le rappeler, en particulier à ceux qui, prêtre et laïcs préparant la liturgie, "tournent" autour de l’autel. L’autel n’est pas le lieu pour poser son sac, son manteau ou ses papiers. Nous reparlerons de ce respect dû à l’autel.
L’Eucharistie En grec, eucharistein signifie "rendre grâce", ou plus simplement "dire merci". Célébrer l’eucharistie, c’est donc exprimer notre reconnaissance au Seigneur, le remercier pour tous ses bienfaits. La prière eucharistique est une longue prière d’action de grâce pour le Père qui nous aime et envoie son Fils pour nous sauver. Retenons de cette expression que nous allons à la messe pour rendre grâce, pour dire merci à Dieu et, plus profondément, pour faire de toute notre vie une "eucharistie", une action de grâce.
La Messe L’origine du mot peut nous surprendre. A la fin de la messe, le célébrant disait : "Ite, missa est" qui signifie littéralement : "Allez, c’est l’envoi", autrement dit : l’assemblée qui s’est tenue dans l’église est maintenant dissoute, c’est la dispersion, que chacun rentre chez soi ! Comment en est-on venu à appeler "messe", qui veut dire "renvoi", un acte qui est au contraire un rassemblement ? La raison est simple. Quand on vient à l’église, on entre en ordre dispersé. Certains viennent se recueillir avant, d’autres arrivent en retard. L’entrée dans l’église se remarque peu. Par contre, la sortie se voit car tous sortent ensemble. Aussi, ceux qui voyaient les fidèles sortir de l’église disaient : "C’est la missa, c’est le renvoi de leur réunion". Et on a fini par appeler missa, messe, la réunion elle même. Après avoir célébré le mystère du Seigneur, nous sommes dispersés, envoyés pour être auprès des hommes les témoins de ce que nous avons vécu. La messe n’est pas un acte coupé de notre existence habituelle. Elle nous ouvre à une vie nouvelle et au témoignage.

| Nous contacter | Mentions légales | Plan du site |  Eglise catholique en Ardèche | Suivre la vie du site RSS 2.0