Saint Barthélemy le Plain Mauves Arras Cheminas Colombiel le Jeune Eclassan Lemps Ozon Tournon sur Rhône Vion St Jean de Muzols Sécheras Sarras Glun Étables

9.Le symbolisme de l’autel

Le symbolisme de l’autel (10 novembre 2018)

Pour mieux saisir la signification et l’importance de l’autel, nous pouvons évoquer sa consécration. Ce rite est impressionnant : l’évêque enlève sa chasuble et revêt un tablier. Après avoir fait des onctions sur les cinq croix, il enduit et frictionne tout l’autel avec le saint chrême.

L’onction avec le saint chrême fait de cette pierre le symbole du Christ que le Père a oint de l’Esprit Saint. Les cinq croix (une au centre et une à chaque coin) représentent les cinq plaies du Christ.

L’encens que l’on fait brûler sur l’autel symbolise le sacrifice du Christ qui s’est offert à son Père en odeur de sainteté, et les prières des fidèles qui montent vers le Seigneur.

Les nappes posées sur l’autel manifestent qu’il est la table du repas eucharistique, où Dieu et l’homme communient non plus dans le sang de victimes animales, mais dans le sang du Christ, mort et ressuscité. L’éclat des cierges, qui entourent l’autel, évoque le Christ, lumière des nations. Les reliques, scellées à l’intérieur de l’autel, manifestent notre union avec tous ceux et toutes celles qui nous ont précédés.

Nous comprenons mieux pourquoi l’autel est l’objet d’une si grande vénération. Les ministres ordonnés l’embrassent au début et à la fin de la messe. C’est un geste de tendresse respectueuse à l’égard du symbole consacré de la présence de Dieu. Le prêtre et le diacre expriment ainsi leur communion avec tout le mystère de Dieu, révélé et réalisé une fois pour toutes dans le sacrifice du Christ. Voilà pourquoi, dans la mesure du possible, l’autel doit être fixe, à la meilleure place, pouvant être vu de tous. Ce n’est pas un meuble que l’on déplace ou une desserte sur laquelle on pose n’importe quoi.

| Nous contacter | Mentions légales | Plan du site |  Eglise catholique en Ardèche | Suivre la vie du site RSS 2.0