Saint Barthélemy le Plain Mauves Arras Cheminas Colombiel le Jeune Eclassan Lemps Ozon Tournon sur Rhône Vion St Jean de Muzols Sécheras Sarras Glun Étables

12.Dialogue d’ouverture

Le dialogue d’ouverture (22 décembre 2018)

« Le Seigneur soit avec vous . - Et avec votre esprit. » Ce dialogue résonne à quatre reprises dans chacun des quatre grandes parties de la messe : - au début de la liturgie de l’accueil ; - lors de la liturgie de la Parole, pour introduire la proclamation de l’Évangile ; - au moment de la préface, pour ouvrir la prière eucharistique ; - à la fin de la messe, pour annoncer la bénédiction et l’envoi.

Le Seigneur soit avec vous : C’est une formule très ancienne, une formule de bénédiction qui exprime le plus beau souhait que l’on puisse faire à des chrétiens : que Dieu fasse en vous sa demeure, qu’il vous accompagne, qu’il vous anime ! Entendre cette bénédiction et l’accueillir, c’est entrer dans l’Alliance de Dieu avec son peuple. Le prêtre, en prononçant ce salut, ouvre largement les bras et les mains : ce geste signifie le don de la présence de Dieu. Une communion s’instaure dans l’assemblée.

Et avec votre esprit  : La réponse des fidèles peut sembler un peu étonnante. De quel esprit parle-t-on ? Dans d’autres langues, comme l’anglais, on répond tout simplement : "Et avec toi aussi ". Cela correspond à ce que signifiait l’expression à l’origine. En hébreu, le mot esprit désigne toute la personne. Progressivement, le sens de cette expression a évolué. Au IVème siècle, saint Jean Chrysostome dit que le mot esprit désigne le Saint Esprit qui a été communiqué au prêtre de façon particulière pour qu’il préside l’eucharistie au nom de Jésus. Dans la plupart des langues, l’assemblée répond en tutoyant le prêtre. Étonnamment, le fidèle de langue française tutoie son Dieu et vouvoie le célébrant...

Pourquoi le prêtre ne dit-il pas : "Le Seigneur est avec vous" ? C’est vrai, le Seigneur est effectivement avec nous, toute la Bible le dit. Mais nous, sommesnous toujours avec lui ? Par ce souhait, nous demandons d’être toujours plus ouverts à sa présence. Un souhait engage plus qu’une affirmation. Ce n’est pas la même chose de dire "Tu es heureux", simple constatation, et "Sois heureux !", souhait qui exprime un désir profond.
Pourquoi ne dirait-on pas : "Le Seigneur soit avec nous" ? Le Seigneur n’est-il pas aussi avec le célébrant ? Évidemment, mais si le prêtre ne s’inclut pas dans ce souhait, c’est parce qu’il a été ordonné pour parler au nom du Christ. Le cardinal Lustiger écrivait : Quand je regarde en face l’assemblée et que je m’adresse à vous par ces mots : "le Seigneur soit avec vous", alors c’est par ma bouche le Christ qui parle à son Église. J’ai le devoir de le laisser vous parler, tout en sachant bien que cette parole que je vous dis en son nom, elle m’est aussi destinée et que, moi, je la reçois au moment même où je la prononce pour vous, dans le même acte de foi.

Pourquoi l’évêque dit-il : "la Paix soit avec vous" ? Ce sont les mots mêmes de Jésus, le soir de la résurrection, quand il apparaît aux Apôtres apeurés. Les évêques reprennent liturgiquement cette formule pour manifester qu’ils sont les successeurs des Apôtres qui ont vu de leurs yeux le Christ ressuscité.

| Nous contacter | Mentions légales | Plan du site |  Eglise catholique en Ardèche | Suivre la vie du site RSS 2.0